Un bilan brouillon pour Batimat 2013

Quel bilan pouvons-nous tirer de cette édition 2013 de Batimat, "nouvelle version" ? Christian Gladieux (Cad-Magazine) et Xavier Fodor (btpinformatic.fr) vous proposent une balade à travers les allées du salon Batimat 2013 et plus exactement du hall 5B dédié aux solutions informatiques.

 

 

En premier lieu, force sera de reconnaitre le succès du déménagement revendiqué par les organisateurs de la fusion de 3 salons. Avec 353.632 visiteurs durant 5 jours, Batimat+Interclima+elec+Idéobain est effectivement devenu le 1er salon du BTP au Monde. Cocorico donc.

 

 

Mais faut-il crier aussi victoire s'agissant donc par ricoché du 1er salon informatique du BTP au Monde ? Pas si sûr. D'abord, il fallait avoir des bons yeux pour distinguer une frontière claire entre les stands de l'espace aménagement/décoration des exposants informatiques. Ensuite, il fallait arpenter les kilomètres d'allées pour avoir une offre informatique exhaustive ou bien faire des choix : si je suis une entreprise de génie climatique souhaitant me renseigner sur les logiciels de calcul de réseaux, comment m'informer sur les logiciels de gestion ? Mais pourquoi les organisateurs des salons (restant donc des concurrents avec des intérêts commerciaux respectifs à défendre) n'ont donc pas eu l'idée de positionner leurs exposants informatiques sur une frontière commune, au vu du thème transversal que l'informatique représente, plutôt que par exemple des spas ? Enfin, il est fort à parier que les stands n'ont pas été positionnés par un connaisseur de l'informatique, créant un plateau plutôt brouillon...

 

 

Et de l'avis de nos experts, les exposants étaient également à l'origine de ce sentiment de "grand flou". Certes la maquette numérique et le BIM s'affichaient sur tous les stands ou presque; de quoi satisfaire des visiteurs particulièrement avides d'informations sur le sujet cette année (les conférences -dont celles organisées par btpinformatic.fr- ont rencontré un succès inégalé pour un salon et des durées moyennes de 45 minutes !). Mais le BIM et le cloud lié dessinnent de nouvelles frontières, permettant aux concurrents d'hier, d'être aujourd'hui plus ou moins partenaires. Ce, sans évoquer en plus les ventes ou transferts de technologies intervenus avant ce salon, mais pas assez tôt pour refaire posters ou stands. Enfin, c'est sans doute l'une des premières éditions à valoriser autant les distributeurs, noyant presque le logo de la force invitante sous ceux des revendeurs... Autant de tendances qui font penser à d'autres mutations traversées il y a quelques années par nos confrères de l'industrie manufacturière, des cousins dont le BTP s'inspire souvent...

 

 

Reste enfin que ce Batimat a permis de découvrir quelques nouveautés intéressantes, également de donner une dimension high-tech aux acteurs du BTP qui à l'instar de ceux des séries TV américaines s'intéressent aux tablettes voire tables digitales, imprimantes 3D et même aux drones ! Une note finale qui permet tout de même d'affirmer le côté incontournable de Batimat s'agissant d'informatique. Rendez-vous donc en novembre 2015 pour apprécier les améliorations et constater les changements.

 

 

Reportage réalisé par Johanne Auffret, Geoffrey Boyer, Xavier Fodor et Christian Gladieux.

Partagez cette vidéo sur

Ajoutée le 15/11/13

Vues : 3222



Commentaires

Poster votre commentaire :


La newsletter

Ne ratez rien de l’actualité informatique & BTP
recevez gratuitement notre Newsletter